Programmer ses décodeurs avec Rocrail

Partager sur les réseaux sociaux
  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
    40
    Partages

Rocrail offre une fonctionnalité peu connue qui permet de programmer les décodeurs DCC. Et cela fonctionne avec la plupart des centrales. Nous allons voir qu’il est possible d’agir sur l’ensemble des CV d’un décodeur. Mais surtout sur la courbe d’accélération personnalisée de la machine. Avec l’ordinateur, la courbe est « tracée » à l’écran avant d’être traduite en valeurs et envoyée dans le décodeur. Pour mémo une courbe de vitesse personnalisée est codée sur 28 CVs. Programmation qu’il est donc quasiment impossible de faire à la main sans se tromper !

Ainsi programmer les décodeurs à l’aide d’une interface logicielle a 2 intérêts majeurs :

  1. Une programmation rapide sans avoir à se « promener » dans les menus de la centrale et sans se soucier de bits ou de registre. Programmer sans réfléchir (enfin presque) 🙂
  2. Mettre en œuvre une courbe de vitesse personnalisée

Ainsi cet article abordera la base de la programmation avec Rocrail :

  1. Mettre en œuvre une courbe de vitesse personnalisée

Ainsi cet article abordera la base de la programmation avec Rocrail :

  1. Changer l’adresse de base de la machine
  2. Lire et modifier un CV
  3. Modifier le CV29
  4. Appliquer une adresse longue
  5. Définir la courbe personnalisée

La programmation de décodeurs DCC

Généralités

Chaque décodeur quel que soit la marque et les fonctions proposées disposent de tout un ensemble de points de configuration. Tous les décodeurs disposent de registres de configuration (CV) communs et normalisés (ex : CV Adressage, CV % accélération, …).

On peu distinguer 2 méthodes d’accès à la programmation :

  • Programmation du décodeur sur une section dédiée, dite « voie de programmation »
  • Programmation sur la voie principale (POM : Programmation On Main)

La voie de programmation permet d’isoler le décodeur complètement sans aucun risque de modifier les paramètres d’une autre machine. La programmation sur voie principale permet plus de souplesse car elle permet de programmer la machine sans la bouger du réseau. Attention en utilisant ce mode de ne pas se tromper de machine à régler au risque de paramétrer la mauvaise machine.

La programmation sur voie principale permet de programmer lez décodeurs de la même manière que sur la voie dédiée de programmation. Il n’est toutefois pas possible dans ce mode (POM) de toucher au CV1 qui règle l’adresse de base du décodeur.

Principaux CV

CVLibelléCommentaire
01Adresse courteFixe l’adresse du décodeur (valeur entre 1 et 127)
02vStartTension de démarrage
03Tempo d’accélération Détermine la temporisation entre 2 crans de vitesse pour l’accélération. Plus la valeur est importante plus le temps entre 2 crans de vitesse sera long.
04Tempo de décélérationDétermine la temporisation entre 2 crans de vitesse pour le freinage. Attention à ne pas trop augmenter la valeur au risque de voir la machine s’arrêter sur plusieurs mètres.
05vHighValeur de vitesse maximale
06vMidValeur de vitesse moyenne
17,18Adresse longueCette adresse n’est utilisée que si le bit 5 est programmé à 1 dans le CV29
29Configuration du décodeurNombre de crans de vitesse, sens de marche, adresse courte ou longue, courbe de vitesse simple ou courbe de vitesse personnalisée…

Programmation par CV ou par bit ?

Sans entrer dans le détail, puisque ce n’est pas le but de cet article, un registre (ou CV) est un bloc mémoire de 8bits permettant de coder une valeur comprise entre 0 et 255.

Tous les CVs se voient donc attribués une valeur comprise entre 0 et 255. Le CV29 étant un peu particulier du fait qu’il agisse directement sur des paramètres fondamentaux de la machine . Bien qu’au final une valeur de même ordre est inscrite dans le registre, on aura tendance à le programmer bit par bit. Un bit = un paramètre = Un interrupteur on/off.

Programmer avec Rocrail

Accéder au mode de programmation de Rocrail

L’accès à la programmation se fait via l’onglet « Programmation » situé à côté de l’onglet « Locomotives ». En cliquant sur cet onglet « Programmation », la fenêtre est mise à jour avec 2 tableaux. Le tableau du haut permet d’accéder et d’avoir une vue permanente des CVs que l’on manipule le plus couramment. Et le second tableau permet d’accéder à un CV donné et configurer le CV29.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-menu.png.

Changer l’adresse de base de la machine

Pour lire l’adresse (courte) du décodeur, cliquer sur le bouton « Get » au niveau de la toute 1ère ligne « Addr. » . Le système lit alors la valeur courante du décodeur du CV1 et la copie dans la liste récapitulative des CVs. Ici notre décodeur est neuf, sa valeur est donc « 3 ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-adresse-courte.png.

Pour changer cette valeur et attribuer une nouvelle adresse au décodeur, saisir la valeur directement dans la case (ici la valeur attribuée est 72) et cliquer sur le bouton « Set ». Le système sauvegarde alors la nouvelle valeur du décodeur pour CV1 et la recopie dans la liste récapitulative des CVs.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-adresse-courte-ok.png.

Pour le suivi, chaque commande (lecture et/ou écriture) est consignée dans la fenêtre « Centrale ». Cela permet de vérifier que l’ordre donné est bien acquitté par le système.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-adresse-log.png.

Lire et modifier un CV

Les principaux CV sont accessibles directement et modifiables via le 1er tableau (ex : c.f. ci-dessus avec la lecture/écriture de l’adresse courte).

Pour les autres CV le plus simple est d’utiliser le tableau « CV Box » qui permet de sélectionner un CV, de le lire, puis de e modifier.

Nous allons ici faire un exemple avec le CV3 qui agit sur la temporisation entre 2 crans lors de l’accélération.

Pour lire la valeur du CV3, renseigner la valeur 3 dans la liste de choix puis faire « Get ». La vleur est lue et mise à jour dans la case correspondante. Ici valeur « 6 ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-cv-box-lire.png.

Puis indiquer la valeur souhaitée. Dans l’exemple la valeur 60 sera appliquée au décodeur, puis cliquer sur le bouton « Set ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-cv-box-ecrire.png.

Modifier le CV29

Le CV29 permet de définir des paramètres clefs du décodeur. Chaque paramètre est attaché à un bit du registre pour l’activer ou désactiver ce paramètre. Ce registre est donc le plus souvent programmé en mode bit pour éviter d’assigner une valeur mal calculée qui affecterait la configuration globale.

Pour lire l’état actuel du registre, cliquer sur le bouton « Config » au niveau de la CV-Box.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-lecture-cv29.png.

Après lecture, le système affiche une fenêtre avec la liste des paramètres. Ceux-ci étant communs à l’ensemble des décodeurs et régit par la norme NRMA. Dans l’exemple, le décodeur est configuré pour utiliser 128 crans de vitesses. Et autoriser de commander la machine en numérique.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-ecriture-cv29.png.

Changer un paramètre se fait en activant/désactivant la case correspondant et en cliquant sur le bouton « Ok ».

Récapitulatif des paramètres du CV29 :

  1. Inversion du sens de marche : Si actif, le sens de marche sera inversé. Peu s’avérer pratique .
  2. Nombre de crans de vitesses : Si actif, le décodeur utilisera 128 pas de vitesse (au lieu de 28). Avec 128 pas de vitesse, l’accélération sera donc moins « saccadée ».
  3. Pilotage en analogique possible : Si actif, il sera possible de faire rouleur la machine en courant continu.
  4. Courbe de vitesse personnalisée : Si actif, le décodeur utilisera la courbe définit par l’utilisateur dans les CVs 67 à 94. Si inactif, utilisation de la courbe encodée par défaut dans le décodeur.
  5. Adresse étendue : Si actif, l’adresse de la machine est encodée sur 4 digits. Via les CV17 et CV18.
  6. Railcom : Si actif, la fonctionnalité Railcom sera disponible.

Appliquer une adresse longue au décodeur

Pour appliquer une adresse longue au décodeur, il suffit de renseigner la valeur souhaitée au niveau de la 2nde ligne (L.Addr.) puis de cliquer sur le bouton « Set » correspondant.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-adresse-longue.png.

Le système enregistre alors la nouvelle adresse, mais actualise aussi le CV29 pour prendre en compte l’adresse longue. Un clic rapide sur le bouton « Config » permet de vérifier que l’adresse étendue est bien active :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-adresse-longue-cv29.png.

Définir une courbe personnalisée

Pour utiliser la courbe personnalisée en lieu et place de celle encodée par défaut, il faut activer le paramètre correspondant du CV29. Accéder à la configuration, bouton « Config » puis activer le paramètre « Courbe de vitesse définit par l’utilisateur ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-courbe-cv29.png.

Pour lire la courbe personnalisée actuelle, cliquer sur le bouton « V Curve » au niveau de la CV-Box.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-courbe-acces.png.

Comme la lecture de l’ensemble des valeurs de la courbe prend environ 5 minutes, le système nous demande de confirmer cette action . Cliquer sur « Yes » pour débuter la lecture des 28 valeurs (CVs) qui composent la courbe.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-courbe-lecture.png.

Le système débute la séquence de lecture des 28 CVs. Une fois terminé, le graphe correspondant est affichée avec le récapitulatif de l’ensemble des valeurs assignées. Par défaut le système possède une courbe linéaire :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-courbe-lineaire-1024x437.png.

Il est possible de créer la courbe librement en glissant les curseurs. Ou d’utiliser l’un des deux boutons qui permettent de placer les curseurs et de créer une courbe linéaire ou exponentielle.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-courbe-logarithmique-1024x437.png.

Pour sauvegarder la nouvelle courbe cliquer sur « Ok ». De nouveau la procédure prendre 5 à 10 minutes pour enregistrer toutes les valeurs de la courbe. Ou cliquer sur « Annuler » si l’on ne souhaite pas enregistrer les modifications dans le décodeur.

Une autre courbe qu’il peut être intéressant de mettre en place est l’accélération en 2 temps. La machine accélère (ex : démarre en gare), puis roule à vitesse constante (ex: sort de la gare), puis accélère de nouveau (ex : en sortie de gare).

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est programmation-rocrail-courbe-2-temps-1024x437.png.

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à le partager.

AidePASSER À LA VERSION PROAperçu de l’extrait

Rocrail pour programmer vos décodeurs DCC | SMCF

https://www.modelisme-ferroviaire-rouen.fr/pratique-et-tutoriels/programmation-decodeurs-rocrail/Rocrail permet de programmer les décodeurs DCC très simplement. Programmation des CV et programmation de courbes de vitesse personnalisées pour chaque…Titre
caractères. La plupart des moteurs de recherche utilisent un maximum de 60 caractères pour les titre.DescriptionRocrail permet de programmer les décodeurs DCC très simplement. Programmation des CV et programmation de courbes de vitesse personnalisées pour chaque décodeur.
caractères. La plupart des moteurs de recherche utilisent un maximum de 160 caractères pour les description.Mots-clés (séparés par une virgule)NOINDEX cette page ou articleNOFOLLOW cette page ou articleExclure du plan du siteDésactiver sur cette page / article

Limit access to the content to users of the selected roles.

  • Administrateur
  • Auteur
  • Contributeur
  • Éditeur
  • Abonné

If no roles are selected, everyone can view the content. The author, any users who can edit the content, and users with the restrict_content capability can view the content regardless of role.

Disable Standard Sharing interface on this page
Disable Floating Sharing interface on this page

Partage standard
Starting share count for Facebook
Starting share count for Twitter
Starting share count for Pinterest VisibilitéPublierAuteur11 révisionsAdresse web

Aperçuhttps://www.modelisme-ferroviaire-rouen.fr/pratique-et-tutoriels/programmation-decodeurs-rocrail/(ouvre un nouvel onglet)Modèle :Page parente :OrdreRechercher un bloc

  1. Changer l’adresse de base de la machine
  2. Lire et modifier un CV
  3. Modifier le CV29
  4. Appliquer une adresse longue
  5. Définir la courbe personnalisée

La programmation de décodeurs DCC

Généralités

Chaque décodeur quel que soit la marque et les fonctions proposées disposent de tout un ensemble de points de configuration. Tous les décodeurs disposent de registres de configuration (CV) communs et normalisés (ex : CV Adressage, CV % accélération, …).

On peu distinguer 2 méthodes d’accès à la programmation :

  • Programmation du décodeur sur une section dédiée, dite « voie de programmation »
  • Programmation sur la voie principale (POM : Programmation On Main)

La voie de programmation permet d’isoler le décodeur complètement sans aucun risque de modifier les paramètres d’une autre machine. La programmation sur voie principale permet plus de souplesse car elle permet de programmer la machine sans la bouger du réseau. Attention en utilisant ce mode de ne pas se tromper de machine à régler au risque de paramétrer la mauvaise machine.

La programmation sur voie principale permet de programmer lez décodeurs de la même manière que sur la voie dédiée de programmation. Il n’est toutefois pas possible dans ce mode (POM) de toucher au CV1 qui règle l’adresse de base du décodeur.

Principaux CV

CVLibelléCommentaire
01Adresse courteFixe l’adresse du décodeur (valeur entre 1 et 127)
02vStartTension de démarrage
03Tempo d’accélération Détermine la temporisation entre 2 crans de vitesse pour l’accélération. Plus la valeur est importante plus le temps entre 2 crans de vitesse sera long.
04Tempo de décélérationDétermine la temporisation entre 2 crans de vitesse pour le freinage. Attention à ne pas trop augmenter la valeur au risque de voir la machine s’arrêter sur plusieurs mètres.
05vHighValeur de vitesse maximale
06vMidValeur de vitesse moyenne
17,18Adresse longueCette adresse n’est utilisée que si le bit 5 est programmé à 1 dans le CV29
29Configuration du décodeurNombre de crans de vitesse, sens de marche, adresse courte ou longue, courbe de vitesse simple ou courbe de vitesse personnalisée…

Programmation par CV ou par bit ?

Sans entrer dans le détail, puisque ce n’est pas le but de cet article, un registre (ou CV) est un bloc mémoire de 8bits permettant de coder une valeur comprise entre 0 et 255.

Tous les CVs se voient donc attribués une valeur comprise entre 0 et 255. Le CV29 étant un peu particulier du fait qu’il agisse directement sur des paramètres fondamentaux de la machine . Bien qu’au final une valeur de même ordre est inscrite dans le registre, on aura tendance à le programmer bit par bit. Un bit = un paramètre = Un interrupteur on/off.

Programmer avec Rocrail

Accéder au mode de programmation de Rocrail

L’accès à la programmation se fait via l’onglet « Programmation » situé à côté de l’onglet « Locomotives ». En cliquant sur cet onglet « Programmation », la fenêtre est mise à jour avec 2 tableaux. Le tableau du haut permet d’accéder et d’avoir une vue permanente des CVs que l’on manipule le plus couramment. Et le second tableau permet d’accéder à un CV donné et configurer le CV29.

Changer l’adresse de base de la machine

Pour lire l’adresse (courte) du décodeur, cliquer sur le bouton « Get » au niveau de la toute 1ère ligne « Addr. » . Le système lit alors la valeur courante du décodeur du CV1 et la copie dans la liste récapitulative des CVs. Ici notre décodeur est neuf, sa valeur est donc « 3 ».

Pour changer cette valeur et attribuer une nouvelle adresse au décodeur, saisir la valeur directement dans la case (ici la valeur attribuée est 72) et cliquer sur le bouton « Set ». Le système sauvegarde alors la nouvelle valeur du décodeur pour CV1 et la recopie dans la liste récapitulative des CVs.

Pour le suivi, chaque commande (lecture et/ou écriture) est consignée dans la fenêtre « Centrale ». Cela permet de vérifier que l’ordre donné est bien acquitté par le système.

Lire et modifier un CV

Les principaux CV sont accessibles directement et modifiables via le 1er tableau (ex : c.f. ci-dessus avec la lecture/écriture de l’adresse courte).

Pour les autres CV le plus simple est d’utiliser le tableau « CV Box » qui permet de sélectionner un CV, de le lire, puis de e modifier.

Nous allons ici faire un exemple avec le CV3 qui agit sur la temporisation entre 2 crans lors de l’accélération.

Pour lire la valeur du CV3, renseigner la valeur 3 dans la liste de choix puis faire « Get ». La vleur est lue et mise à jour dans la case correspondante. Ici valeur « 6 ».

Puis indiquer la valeur souhaitée. Dans l’exemple la valeur 60 sera appliquée au décodeur, puis cliquer sur le bouton « Set ».

Modifier le CV29

Le CV29 permet de définir des paramètres clefs du décodeur. Chaque paramètre est attaché à un bit du registre pour l’activer ou désactiver ce paramètre. Ce registre est donc le plus souvent programmé en mode bit pour éviter d’assigner une valeur mal calculée qui affecterait la configuration globale.

Pour lire l’état actuel du registre, cliquer sur le bouton « Config » au niveau de la CV-Box.

Après lecture, le système affiche une fenêtre avec la liste des paramètres. Ceux-ci étant communs à l’ensemble des décodeurs et régit par la norme NRMA. Dans l’exemple, le décodeur est configuré pour utiliser 128 crans de vitesses. Et autoriser de commander la machine en numérique.

Changer un paramètre se fait en activant/désactivant la case correspondant et en cliquant sur le bouton « Ok ».

Récapitulatif des paramètres du CV29 :

  1. Inversion du sens de marche : Si actif, le sens de marche sera inversé. Peu s’avérer pratique .
  2. Nombre de crans de vitesses : Si actif, le décodeur utilisera 128 pas de vitesse (au lieu de 28). Avec 128 pas de vitesse, l’accélération sera donc moins « saccadée ».
  3. Pilotage en analogique possible : Si actif, il sera possible de faire rouleur la machine en courant continu.
  4. Courbe de vitesse personnalisée : Si actif, le décodeur utilisera la courbe définit par l’utilisateur dans les CVs 67 à 94. Si inactif, utilisation de la courbe encodée par défaut dans le décodeur.
  5. Adresse étendue : Si actif, l’adresse de la machine est encodée sur 4 digits. Via les CV17 et CV18.
  6. Railcom : Si actif, la fonctionnalité Railcom sera disponible.

Appliquer une adresse longue au décodeur

Pour appliquer une adresse longue au décodeur, il suffit de renseigner la valeur souhaitée au niveau de la 2nde ligne (L.Addr.) puis de cliquer sur le bouton « Set » correspondant.

Le système enregistre alors la nouvelle adresse, mais actualise aussi le CV29 pour prendre en compte l’adresse longue. Un clic rapide sur le bouton « Config » permet de vérifier que l’adresse étendue est bien active :

Définir une courbe personnalisée

Pour utiliser la courbe personnalisée en lieu et place de celle encodée par défaut, il faut activer le paramètre correspondant du CV29. Accéder à la configuration, bouton « Config » puis activer le paramètre « Courbe de vitesse définit par l’utilisateur ».

Pour lire la courbe personnalisée actuelle, cliquer sur le bouton « V Curve » au niveau de la CV-Box.

Comme la lecture de l’ensemble des valeurs de la courbe prend environ 5 minutes, le système nous demande de confirmer cette action . Cliquer sur « Yes » pour débuter la lecture des 28 valeurs (CVs) qui composent la courbe.

Le système débute la séquence de lecture des 28 CVs. Une fois terminé, le graphe correspondant est affichée avec le récapitulatif de l’ensemble des valeurs assignées. Par défaut le système possède une courbe linéaire :

Il est possible de créer la courbe librement en glissant les curseurs. Ou d’utiliser l’un des deux boutons qui permettent de placer les curseurs et de créer une courbe linéaire ou exponentielle.

Pour sauvegarder la nouvelle courbe cliquer sur « Ok ». De nouveau la procédure prendre 5 à 10 minutes pour enregistrer toutes les valeurs de la courbe. Ou cliquer sur « Annuler » si l’on ne souhaite pas enregistrer les modifications dans le décodeur.

Une autre courbe qu’il peut être intéressant de mettre en place est l’accélération en 2 temps. La machine accélère (ex : démarre en gare), puis roule à vitesse constante (ex: sort de la gare), puis accélère de nouveau (ex : en sortie de gare).

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à le partager.


Partager sur les réseaux sociaux
  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
    40
    Partages